virus

Renoncer à 5 illusions

Après 2020 année de l’improvisation permanente, que sera 2021 ?
Je ne suis pas devin, mais je pense que pour pouvoir adapter notre comportement à l’imprévu, nous avons besoin de changer notre manière de percevoir le monde. Et cela passe par renoncer à certaines des illusions qui conditionnent nos comportements.

Le manifeste agile est-il d’actualité ?

Patrick Pichot, vieille connaissance, nous avons exploré la 4ème Dimension ensemble, me pose une question piège au détour de Twitter : “Est-ce que le manifeste agile reste d’actualité ?”
Comme ce média me parait trop limité pour répondre, j’ai préféré détailler ma réponse évasive dans un article de blog que je vais essayer de conserver assez court.

Coach agile, comment te vois-tu ? (PARTIE 3)

Au fil de trois articles, je propose de considérer que plutôt que de se plaindre de paramètres hors de contrôle (culture d’entreprise “défaillante”, managers “toxiques », employeurs ”bornés”…), le coach agile puisse effectuer un travail réflexif sur son propre positionnement…

Dans cette dernière partie, j’interroge l’élaboration de l’identité professionnelle : Coach agile, comment te vois-tu ?

Coach agile, que deviens-tu ? (PARTIE 2)

Dans la première partie de cet article, « Coach agile, d’où viens-tu ? », en retraçant les grandes étapes de l’émergence de la profession de « coach agile », nous avons insisté sur la tension inhérente, dès l’appellation, entre posture haute et basse. Nous allons voir comment dans les dernières années, sous l’influence de plusieurs facteurs, cette tension s’est renforcée, contribuant encore plus à brouiller les repères…

Coach agile, d’où viens-tu ? (PARTIE 1)

Je croise souvent des coachs agiles en détresse, dans les événements agiles ou en demande de soutien via mon offre de supervision.
D’où vient ce mal-être ?

Au fil de trois articles, je propose d’explorer tout d’abord la manière dont le coaching agile a émergé en tant que profession.

Puis, dans un deuxième temps, j’évoquerai la confusion qui s’est installée autour de cette profession de « coach agile ».

Enfin, la dernière partie présentera l’intérêt de réfléchir sur l’identité professionnelle qui s’est ainsi élaborée.

Je propose ainsi de considérer que plutôt que de se plaindre de paramètres hors de contrôle (culture d’entreprise défaillante, « managers toxiques », employeurs « bornés »…), le coach agile puisse effectuer un travail réflexif sur son propre positionnement…

Un besoin de professionalisation ?

Professionalisation :
développement des compétences nécessaires pour exercer son activité dans un contexte donné, lui-même en constante évolution.

Que ce soit sous le nom de Supervision ou d’Executive Reflection, une activité dédiée à la professionnalisation des collaborateurs de l’entreprise et distincte du coaching semble émerger…

La Description n’est pas une explication

“Ceci n’est pas une pipe” (Magritte), “le mot chat ne mord pas” (Bateson), le mot n’est pas la chose et la description n’est pas une explication !
Nous confondons les types logiques (l’animal réel et l’espèce) et la situation avec l’analogique utilisé pour la décrire.
Cette confusion est source de problèmes car nous finissons par croire que le monde fonctionne comme nous le décrivons ce qui restreint nos capacités l’envisager différemment, et donc à le changer.
Exploration…

1 2 3 24