Coach agile, d’où viens-tu ? (PARTIE 1)

Je croise souvent des coachs agiles en détresse, dans les événements agiles ou en demande de soutien via mon offre de supervision.
D’où vient ce mal-être ?

Au fil de trois articles, je propose d’explorer tout d’abord la manière dont le coaching agile a émergé en tant que profession.

Puis, dans un deuxième temps, j’évoquerai la confusion qui s’est installée autour de cette profession de « coach agile ».

Enfin, la dernière partie présentera l’intérêt de réfléchir sur l’identité professionnelle qui s’est ainsi élaborée.

Je propose ainsi de considérer que plutôt que de se plaindre de paramètres hors de contrôle (culture d’entreprise défaillante, « managers toxiques », employeurs « bornés »…), le coach agile puisse effectuer un travail réflexif sur son propre positionnement…

le vocabulaire du changement

Le langage structure notre pensée et donc conditionne nos comportements.
« words make worlds »
J’interviens souvent en agent du changement, dans le cadre de « transformation ».
Il m’a semblé fructueux de prendre un temps pour considérer les mots que nous employons quasi indifféremment au quotidien : « changement, transition, transformation, métamorphose, évoluer, s’adapter » …
Quelle vision sous-jacente véhiculent-ils ? Comment conditionnent-ils notre rapport au changement ?

framework

Le cadre en question

L’innovation étant à la mode, il est de bon ton aujourd’hui d’inviter les collaborateurs à sortir du cadre. Invitation relayée par les managers, ceux-là même qu’on appelait hier…cadres d’entreprise. Et pour cela, quoi de mieux que de chercher plus d’agilité en adoptant…un framework, c-a-d un nouveau cadre !

Entre exigence et liberté, le cadre propose la tension génératrice de l’action dans la complexité.

Une invitation à réfléchir sur la notion de cadre pour guider la démarche vers plus d’agilité…

virus

Renoncer à 5 illusions

Après 2020 année de l’improvisation permanente, que sera 2021 ?
Je ne suis pas devin, mais je pense que pour pouvoir adapter notre comportement à l’imprévu, nous avons besoin de changer notre manière de percevoir le monde. Et cela passe par renoncer à certaines des illusions qui conditionnent nos comportements.

1 2 3 4 21