4 besoins essentiels

Fatigué(e) ? Respectez-vous vos 4 besoins essentiels ?

Fatigué(e)s par les adaptations répétées que nous a demandées la crise sanitaire et économique de 2020, nous abordons la nouvelle année les batteries à plat. Comment éviter de se retrouver fin 2021 dans un état d’épuisement encore plus avancé ?

Je vous propose de réfléchir à la manière dont nous récupérons de nos efforts en nous inspirant des quatre besoins essentiels présentés dans le livre de Tony Schwartz « The way we’re working isn’t working« .

Entretenir son énergie pour une performance durable

Drôle de personnage que Tony Schwartz.
Il a été plumitif de Donald Trump (« The Art of the Deal” – 1987) qualifiant cette collaboration de « the worst mistake he ever made« . Puis, il s’est spécialisé dans le coaching d’énergie et même de ré-énergie des américains « workaholic » (accros au travail) avec son entreprise « The Energy Project« .

Son livre de 2010 consacré à ce sujet, « The way we’re working isn’t working« , s’est d’abord intitulé « Be excellent at anything« , ce qui représentait sans doute une promesse hasardeuse !

Comme l’indique le sous-titre du livre, « les 4 besoins négligés qui énergisent une grande performance », il s’intéresse moins à questionner le principe même de performance (« more, bigger, faster ») que la manière de gérer son énergie pour être performant d’une manière soutenable. Nous sommes dans le domaine du coaching de la performance, abordé en s’inspirant du coaching sportif.

Quand on est à plat, « la tête dans le guidon », il est difficile de prendre du recul sur ses activités. Commençons donc par voir comment récupérer de l’énergie ?

Comment récupérer l’énergie que nous dépensons ?

Dans un article d’HBR de 2018, « Create a Growth Culture, Not a Performance-Obsessed One« , Schwartz défend une culture de la croissance par rapport à une culture de la performance :

Une culture de la performance demande: « Quelle énergie pouvons-nous mobiliser ? » et la réponse n’est qu’un montant fini.

Une culture de croissance demande: « Quelle quantité d’énergie pouvons-nous libérer ? » et la réponse est infinie.

Tony Schwartz

Il s’intéresse tout particulièrement à notre fonctionnement biologique et à nos modes de récupération de l’énergie. Son livre insiste par exemple sur le danger d’épuisement qu’amène une vision linéaire de l’effort là où notre corps, comme tout le vivant, fonctionne par cycles. Pour une performance soutenable, il vaut mieux enchaîner les séquences « sprints – récupération » plutôt que de s’engager dans un marathon sans fin risquant de déboucher sur de l’épuisement (burn-out).

At the heart of this book is a simple principle: human beings are not designed to run like computers—at high speeds, continuously, for long periods of time. When we try to mimic the machines we’re meant to to run, they end up running us.

Tony Schwartz

Comme un écho de Matrix, non ?

Des liens avec l’agilité

Sprint ?

Son propos résonne avec les démarches empiriques cycliques utilisées dans les démarches agiles telles que Scrum. Au cœur de son approche figure un principe de soutenabilité que l’on retrouve également dans le manifeste agile pour le développement logiciel de 2001 :

Agile processes promote sustainable development.
The sponsors, developers, and users should be able to maintain a constant pace indefinitely.

Agile manifesto for Software Development (2001)

Sans la mentionner explicitement, il s’appuie sur une polarité « Performance/Santé ». Polarité que les auteurs Scott Keller et Bill Schaninger démontrent, chiffres à l’appui, comme également indispensables à la transformation durable des entreprises : Beyond Performance 2.0: A Proven Approach to Leading Large-Scale Change

Se référer à ma session « Sortir de la binarité » pour approfondir la notion de polarité.

4 sources d’énergie à entretenir

Malgré son aspect arbitraire (*), le modèle de quatre besoins essentiels, proposé par Schwartz dans son livre, est intéressant pour interroger les origines du sentiment de fatigue exprimé par nombre de personnes.

(*) sans se restreindre à Maslow, il existe d’autres théories des besoins qui revendiquent une assise scientifique comme celle du psychologue Steven Reiss.

4 besoins essentiels

Les quatre besoins ou plutôt quatre sources principales d’énergie sont :

1) le besoin de soutenabilité (énergie physique)

prendre soin de notre corps, de ses rythmes biologiques, découper les tâches et célébrer les accomplissements.

2) le besoin de sécurité (énergie émotionnelle)

me sentir apprécié, valorisé pour ce que je suis et ce que je fais, se référer au projet Aristote de Google et aux travaux d’Amy Edmonson sur l’importance de la sécurité psychologique au travail, cf. son livre « The Fearless Organization: Creating Psychological Safety in the Workplace for Learning, Innovation and Growth ».

3) le besoin d’expression de soi (énergie mentale)

J’ai la possibilité de développer et d’exprimer ma singularité, mes compétences, mon talent propre.

4) le besoin de sens (énergie spirituelle).

je suis congruent avec mes valeurs, avec ce qui donne un sens à mon existence.

D’où vient ma fatigue et comment y remédier ?

La proposition consiste à considérer que vous ne respectez peut-être pas ces quatre besoins fondamentaux. Et qu’ainsi vous épuisez votre énergie au lieu de prendre un soin constant à la renouveler.

Vous pouvez ainsi vous poser les questions suivantes :

  • Dans quelle mesure mes journées de travail répondent-elles à ces besoins ?
  • Qu’est-ce que je néglige ? Quelle source d’énergie est défaillante ?
  • Quels sont les coûts pour moi et pour les autres ? Mon entourage, ma famille, mes collègues, mes équipes ?
  • Aujourd’hui ?
  • A long-terme ?
  • Que pourrai-je faire de différent ?
  • Qu’est- ce que je vais mettre en place pour entretenir mon énergie ? Dès aujourd’hui dans mon agenda ?

Contactez-moi, si vous souhaitez être accompagné dans cette démarche pour vous entraîner à entretenir votre énergie

Voir aussi mon article « UNE RATION DE TRIPLE A CONTRE LA FATIGUE ! »

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.